La force n’est pas la chose principale pour gagner!

105

Pour celui qui ne connaît pas le jiu-jitsu brésilien, il est assez difficile d’imaginer comment sur le tatami un lutteur ayant le poids de 65 kg gagne son adversaire, qui pèse 100 kg ! Et c’est réalisable !

En voyant deux combattants, l’un de qui est petit et mince, et l’autre est grand, le public ignorant immédiatement parie pour le plus gros athlète. Et il se trompe. Le jiu-jitsu est la forme unique de la lutte où le joueur plus faible peut gagner contre son plus grand adversaire. Le secret consiste dans le fait que la force dans ce sport n’est pas la chose principale. Mais on pose la question : qu’est-ce qui est essentiel dans la lutte libre ? Peu importe combien on pèse, et comment on est musclé ! Les techniques sont basées sur le dynamisme, le timing et l’habileté, c’est la clé au jiu-jitsu. Et les combattants le prouvent encore et encore, en entrant au terrain pour gagner un prix.

Ainsi, l’Ukrainien, Roman Nepota (CS « Borets » / ZR Team) a battu son adversaire qui était plus grand lors de la coupe  « German National IBJJF Jiu-Jitsu Championship 2017 » .

Roman Nepota vs Alexis Carbajo (absolu, Championnat national allemand IBJJF Jiu-Jitsu 2017, Berlin, Allemagne).

A Londres (« British National Open 201 »), Roman Nepota a également eu la mêlée avec un rival important, qui a été vaincu par Roman, malgré la différence évidente de poids et de taille.

L’histoire du jiu-jitsu compte beaucoup de combats, en regardant lesquels, il est difficile de croire que c’est même possible. Y compris le combat de Johan OOsthuysen qui a gagné contre son rival qui a le poids de 155 kg ! La différence de 67 kg n’a pas empêché le gars de forcer son adversaire à se rendre.

Comme on dit : les jeunes ont beaucoup d’opportunités ! Au championnat « Newbreed Ultimate Challenge », Michael Arrieta, âgé de 17 ans, gagne contre le combattant pesant 154 kg, bien que lui-même pesant 70 kg !

Les lutteurs musclés ont probablement déjà peur de ses rivaux étant plus maigres et légers. Lors du championnat « Grapplers Showdown 2013 », un jeune garçon de 69 kilos a vaincu son adversaire pesant 110 kilos.

La pratique du jiu-jitsu brésilien et de nombreux combats prouvent que la force n’est pas la chose principale dans ce sport. Cet art est basé sur le principe selon lequel un homme ayant son physique mal développé peut parfaitement se défendre contre un adversaire plus fort en utilisant la technique appropriée (techniques de douleur et prises d’étranglement) et le vaincre.

Last modified: juillet 3, 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *