Le développement du jiu-jitsu brésilien

133

Pour asseoir la supériorité du Jujitsu brésilien et le perfectionner, Helio Gracie va défier des combattants de style différent sans distinction de poids avec brio.

Pour son premier combat, il affronte un boxeur professionnel en 1932 qu’il soumettra par étranglement en 30 secondes. Il combat aussi contre Wladek Zbysko, ancien champion du monde de catch. Alors que le catcheur polonais pèse presque 2 fois plus lourd qu’Helio, le combat se soldera par un match nul.

Sa notoriété s’étend jusqu’au Japon et après avoir battu plusieurs judoka de renom dont le numéro 2 japonais, le champion de judo incontesté, Masahiko Kimura, décide de venger ses pairs. Bien que Kimura fut largement victorieux, il n’en fut pas moins impressionné par Helio et lui proposa même d’enseigner son savoir à l’académie impériale du Japon.

L’avènement du JJB aux USA grâce à l’UFC

Pour promouvoir le jiu-jitsu brésilien, Rorion Gracie, fils d’Helio crée le célèbre Ultimate Fighting Championship. Avant de devenir la compétition réglementée qu’elle est aujourd’hui (limite de temps, catégorie de poids, test-anti dopage, etc.), l’UFC a d’abord été pensé pour se rapprocher d’un combat réel, un tournoi tous styles confondus et sans distinction de poids dans le but de trouver le combattant ultime.

Entouré de plusieurs champions d’arts martiaux de pieds/poings (boxe, karate, kickboxing, etc.), Royce Gracie, fils de Helio et représentant du Jiu-Jitsu brésilien fait office d’outsider lors du premier opus. Pourtant, il finit par remporter le tournoi, marquant ainsi l’avènement du jujitsu brésilien. Royce gagnera aussi les 2è et 4è éditions.

Le jiujitsu brésilien, art martial encore méconnu aux États-Unis, va prendre son essor. Et avec les victoires de Royce aux 2è et 4è éditions de l’UFC, le JJB ne cessera de se populariser.

A la même période, le légendaire Rickson Gracie fait écho aux victoires de son demi-frère Royce en remportant les Vale Tudo au Japon, une autre compétition de combat libre.

En plus de démontrer la supériorité du jujitsu brésilien sur les autres arts martiaux, l’UFC et Royce Gracie ont permis de révolutionner la pratique des arts martiaux mixtes en introduisant le combat au sol.

Aujourd’hui, tous les combattants de l’UFC et autres compétitions de combat libre sont adeptes de cross-training : ils pratiquent aussi bien un art martial de frappe qu’un art de grappling comme le JJB. Le Jiu-jitsu brésilien est d’ailleurs le sport de combat au sol le plus représenté chez les athlètes modernes de MMA.

Alors, lorsque vous voyez 2 combattants dans une cage se faire des « câlins » à même le sol en se prenant dans les bras, ils sont bien en train de se battre… Et c’est du jiu-jitsu brésilien !

Last modified: juillet 17, 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *